Pages

lundi 30 janvier 2012

Les créatrices de robes de mariée à la {love etc}

Quatre créatrices de robes rencontrées lors de la {love etc}, quatre univers différents mais toutes ont le point commun d'aimer travailler les belles matières pour créer des robes sur mesure pour leurs mariées.
Quatre créatrices ayant travaillé pour de grands noms de la mode, que ce soit dans le prêt-à-porter ou les robes de mariées.
Quatre créatrices qui trouvent leur inspiration chez des grands noms de la couture, dans les créations des années 20 à 50, mais aussi un peu partout, dans la vie de tous les jours, une forme, un détail de couture, une matière.


Des quatre créatrices, Stéphanie est celle dont la collection a le look le plus résolument rétro. Ses créations évoquent les robes de mariée que nos grands-mères nous auraient laissées en héritage, et que Stéphanie remet au goût du jour.
Les mariées de Stéphanie cherchent des robes qui mettent leur ligne en valeur, simple et couture, près d'elles.



Robes dès 1500 euros.


Marie est une jeune artisan couturière pétillante. Elle aime la vieille dentelle et les petits détails colorés, notamment le liberty qu'on retrouve par touches dans sa collection.
Elle propose aussi des tenues pour les enfants d'honneur et des accessoires pour Monsieur, nœud papillon et boutons de manchette.
Selon Marie, la tendance 2012 sera l'opposition mat/brillant, les petites nattes en guise de bretelles, la mousseline.





J'ai tout de suite accroché avec la créatrice. Simple, naturelle, sympa, elle met à l'aise. 
Alexandra est une créatrice proche de ses mariées qui considère aussi l'aspect pratique lorsqu'elle crée ses robes. "Il faut se marier comme on vit dans la vie de tous les jours", me dit-elle.

Ses robes s'inspirent des années 20 à 50, des années folles, de la danse classique (iiiiiiiii).
Les matières qu'elle plébiscite sont soit la mousseline de soie, soit le satin de soie, soit mikado de soie (cela va de soi). Dans ses créations elle aime aussi mettre à l'honneur le coton, une matière confortable, toujours pour mettre ses mariées à l'aise. De la dentelle aussi, oui mais : de la dentelle plus moderne, pas d'ornements, pas de broderies.
Et les tendances ?
Elle me confie que ses mariées raffolent du tulle point d'esprit, qui se rapproche du plumetis que j'aime tant (qui est un point de velours sur du tulle). 
Ses créations sont made in France et Alexandra se déplace volontiers chez ses futures mariées. 

 
le tulle point d'esprit


Robes courtes dès 800 euros, longues à partir de 1700 euros.


Rime Arodaky a commencé par le prêt-à-porter en 2007, et se consacre depuis un an et demi à la confection de robes de mariées. Ses créations sont comme elle, modernes, élégantes, rock, pétillantes, avec un petit côté miaou.
Rime aime la dentelle, la mousseline de soie, le tulle de soie, le crêpe.

Les tendances en matière de robe, Rime les voit dans le dos nu, le sexy mais pas vulgaire, tout dans la subtilité, l'espièglerie, le mutin. Elle aime amener à ses mariées une touche de noir, de rosé ou de champagne.

Le dos miaou de Rime Arodaky


 Robes courtes dès 1000 euros, longues à partir de 2500 euros.



Quatre créatrices, quatre univers différents mais tous sublimes. Des talents que j'ai plaisir à mettre à l'honneur dans cet article et dont j'admire le travail. Merci à Stéphanie, Marie, Alexandra et Rime d'avoir répondu à mes questions !

On suit l'actu du blog sur ma page Facebook !

4 commentaires:

  1. Merci Nora pour ce joli article. Pepie

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nora pour cette article, j'ai été ravie de te rencontrer a l'occasion de la Love etc!
    Bravo pour ton blog plein de pep's!
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  3. Pierre, vous portez déjà de jolies chaussures à talons orange que je vois tout à fait avec une des robes "miaou" de Rime Arodaky. Je suis sûre que la créatrice saura créer une robe sur mesure pour vous. Vous mariez-vous bientôt ? (on peut se tutoyer, hein)

    RépondreSupprimer