Pages

mercredi 16 novembre 2011

Se marier quand on est maman

Un article qui concerne certaines d'entre vous : l'organisation de son mariage quand on est maman. Cet article ne vaut pas si tes enfants sont déjà grands. Quoi qu'un adolescent boutonneux (pléonasme) donne certainement plus de fil à retordre qu'un couche-culotte pour lequel les pleurs correspondent dans 99% des cas au besoin d'un câlin / d'un bibi / d'un roupillon / d'une couche propre. Inutile de dire que le jour J, il vaut mieux déléguer cette dernière tâche, et de préférence à quelqu'un qui n'a pas respecté ton code couleur dans sa tenue (j'avais dit corail, pas saumon !). Ce qui donne une bonne occasion de se venger si le gamin est coopératif. Alors que quand le teeny couine (pour ceux qui n'ont pas mué), ou grogne, dans 99% des cas le parent ne sait pas pourquoi, et ne le saura probablement jamais. J'y reviendrais d'ici une quinzaine d'années.

Revenons à nos headbands, avec la première configuration : la future maman.

A mon humble avis, rien de plus beau qu'un ventre arrondi, sublimé par une jolie robe empire (de toute façon, tu ne rentres dans rien d'autre). Ce type de robe mettra en valeur ton 95D.
Se marier enceinte présente un énorme avantage : tout le monde est aux petits soins avec toi. N'hésite pas à profiter de ton statut et à exacerber tes sentiments, les boîtes à dragées se rempliront bien plus vite.

Robe Clémentine de Catherine Alhinc. Modèle un peu trop mince pour être vraiment enceinte.

Le seul inconvénient c'est que le jour J, point tu ne picoleras. Je ne veux pas te faire peur, mais si tu allaites, t'en prends pour minimum un an de disette, de la conception jusqu'au sevrage. Pour te consoler, tout le monde te dira à quel point tu es belle enceinte, que tu rayonnes, même si ce n'est pas vrai. Et je t'assure, ce n'est pas vrai : tu as la démarche d'un pingouin croisé d'une limousine (le boviné, pas la caisse), tu as quelques (et je suis sympa, là) kilos en trop, et non pas des poches, mais des sacs sous les yeux.

Deuxième configuration tirée de ma propre expérience : se marier peu de temps après avoir donné la vie, 4 mois en ce qui me concerne.

Robe Delphine Manivet et landau vintage. What else?

Pas de panique, c'est faisable. Avec une organisation militaire. La to do list sera ta meilleure alliée. Et tu profiteras de tes temps morts (généralement entre 2h et 5h du mat') pour rayer une ou deux lignes de ta toudouliste imprimée sur 8 pages recto-verso, police Times New Roman taille 8, interligne simple. Ça coule de source, organise-toi le plus possible en amont, et surtout fais toi aider.
Veille aussi à bien choisir ta robe de mariée, bien ajustée au niveau de la taille pour camoufler ton jelly-belly. Évite le satin de soie qui ne va qu'aux filles bien gaulées (les garces) dont tu ne fais plus partie à ce moment là. Mais c'est totalement réversible, regarde Victoria Beckham. Ou plutôt pas, mauvais exemple.

Si tu allaites, pense à une robe qui te permette de dégainer ton mamelon rapidement.

{real wedding} Mon choix de robe s'est porté sur la Fabula de Pronovias: bustier solide, taille ajustée. Aucune gaine n'a été portée, aucun bourrelet photoshopé, aucune bride maltraitée. Vise plutôt le coup de bluff :


C'est presque moi, là.

Troisième configuration, se marier en ayant plusieurs enfants en bas-âge, dont un nouveau-né si tu es complètement folle (n'est ce pas Litchi)

Ici tous les points énoncés précédemment s'appliquent. La seule différence, c'est que tu devras rajouter à ton budget mariage les fréquentes séances pimp-my-face chez l'esthéticienne, les consultations chez le psy et les nombreux calmants que tu devras avaler pour ne pas péter une durite avant ou pire, pendant ton D-Day.

Dernière configuration, se marier en ayant plusieurs enfants en bas-âge, dont un nouveau-né, et enceinte : là, je ne peux rien faire pour toi, mais une wedding-planner, si.

Tu l'auras compris, se marier enceinte ou avec des enfants n'est ni simple ni de tout repos. Mais que tu sois couveuse ou déjà maman, la maternité te fait déployer des trésors d'organisation et t'apprend à lâcher du lest pour ne garder que l'essentiel. Et rend cette journée encore plus belle.

Les Beatles ont plagié cette photo pour leur album Abbey Road. Photo Tony Kunz.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire